économie 

article

Fortune : toujours plus de millionnaires dans le monde...

19/06/2013 à 10:22

Malgré une croissance mondiale toujours fragile

Malgré une croissance mondiale toujours fragile, le nombre de millionnaires n'a cessé de croître dans le monde. En 2012, 12 millions de personnes affichaient un patrimoine financier supérieur à 1 million de dollars, soit 1 million de plus qu'en 2011(+9%), selon l'étude annuelle "World Wealth Report" réalisée par le cabinet de conseil Capgemini en collaboration avec la banque RBC Wealth Management. Pour mesurer la richesse, l'étude ne retient que le capital libre, excluant la résidence principale, les objets de collection, les biens de consommation durables et non durables...

Etats-Unis en tête

L'an dernier, c'est la reprise des marchés des financiers et immobiliers mondiaux qui a contribué au rebond du patrimoine global des millionnaires, qui a grimpé de 10%, après avoir marqué le pas en 2011 (-1,7%). Ainsi, ils se partageaient à la fin 2012 une fortune totale de 46.200 milliards de dollars (+10%), dont 12.700 Mds$ aux Etats-Unis et 12.000 Mds$ en Asie-Pacifique et 10.900 Mds$ en Europe. Dans le palmarès, les Etats-Unis ont repris de justesse à l'Asie la tête du classement, avec 3,73 millions de millionnaires (+11,5%), mais restent talonnés par l'Asie-Pacifique avec 3,68 millions, en hausse de 9,4%, tandis que l'Europe progresse moins vite (3,4 millions, en hausse de 7,5%).

L'Asie-Pacifique en embuscade

Dans l'ensemble, les millionnaires se montrent optimistes pour l'avenir de leur patrimoine, qu'ils voient grimper de 6,5% par an d'ici à 2015 (et même de 9,8% en Asie-Pacifique), un rythme bien plus élevé que les 2,6% observés en moyenne depuis la crise de 2008... Sauf nouvelle crise mondiale, leur fortune globale pourrait ainsi atteindre 55.800 Mds$ d'ici à 2015 et d'ici là, l'Asie-Pacifique aura repris la tête du classement, tant en nombre de millionnaires qu'en richesse détenue...

Peu de risques...

Concernant les choix d'investissement, les personnes très riches n'ont pas pris beaucoup de risques l'an dernier... Un tiers d'entre eux (33%) déclare s'être focalisé sur la pérennisation de son patrimoine plutôt qu'avoir visé la seule croissance (26%). Ils ont plutôt eu tendance à privilégier les liquidités et les comptes de dépôts (28,2%) avant les actions (26,1%), l'immobilier (20%), les obligations (15,7%) et les investissements alternatifs (10,1%). Aux Etats-Unis, la proportion de personnes disant privilégier les actions est cependant supérieure à la moyenne (37,2%) tandis que l'immobilier attire plus la préférence des millionnaires d'Amérique latine (30,1%) et d'Asie-Pacifique (24,6%). Enfin, ils sont une majorité à faire à nouveau confiance à leurs conseillers en gestion de fortune (61%), après des années de doute dans le sillage des scandales liés à la crise des crédits "subprimes"...

actualité suivante

à la une
diaporama
Impôts, les nouveautés pour 2014
newsletter finance
ok
publicité